Décider de dormir à terre (Ou sortir du lit... pendant une semaine)

Rafikiblog-180329-1.jpg

Avant de commencer

Un lit, c'est pas mal LA chose que l'on considère comme essentielle quand on emménage quelque part.

Tu peux te passer d'un set de cuisine ou d'un divan, mais je n'ai jamais vu quelqu'un arriver à un nouvel appartement sans lit.

Bon. Je dois avouer que je fais partie de ceux qui ont mis leur matelas directement sur le sol d'une chambre à un certain point pendant leurs études...

Pis évidemment, j'ai déjà fait du camping...

Mais quelqu'un qui vit sans oreiller et sans matelas au quotidien, je n'ai jamais vu ça. C'est probablement le meuble que l'on remet le moins en question.

Pis avec l'arrivée de l'ordinateur portable et de l'internet sans fil, c'est pas mal devenu un meuble multi-usage.

Avant, il était réservé pour les deux "s": le sommeil et le sexe.

Maintenant il est utilisé pour pas mal toutes les lettres de l'alphabet: le sommeil, le sexe, le Netflix-and-chill, le manger-des-cochonneries-tard-dans-nuite, le j'étudie-pour-un-exam-pis-je-m'endors-la-face-dans-mes-livres, le c'est-dimanche-pis-j'ai-pas-envie-de-sortir-de-ce-havre-de-ouate.

netflix and chill yolo GIF-downsized_large.gif

Mais vous êtes-vous déjà demandé à quoi ressembleraient vos nuits sans lit?

"Bin là Vince... J'toujours pas pour dormir à terre chez nous!?"

J'comprends la réaction. J'ai eu la même.

Mais Katy Bowman dans son livre Move Your DNA a vraiment piqué ma curiosité en questionnant l'impact d'un lit sur notre santé physique.

Dormir sur le sol, ça sonne comme quelque chose de vraiment inconfortable, mais principalement parce qu'on est habitué de passer nos nuits sur du mou.

Faque j'ai décidé de dormir à terre pendant une semaine.


Les règles de la semaine sans lit

  • Pas de matelas

  • Pas d'oreiller

  • Pas de lit

  • Bref, je vais dormir par terre sur un tapis de yoga

  • (J'ai utilisé un sac de couchage)


Qu'est ce qui arrive quand vous décidez de dormir sur le sol

Les premiers lits seraient apparus avec l'arrivée de la sédentarité chez l'homme. 

Quand tu dors tout le temps au même endroit, tu finis par te dire que y'a probablement moyen de rendre ce spot-de-terre-sec-là plus confortable.

Mais bon, on était très loin du confort qu'on a en ce moment. 

Dans le temps, un lit, c'était un tas de feuilles... Ou des peaux de chèvre... Ou une pile de foin. L'objectif du lit en question était de ramollir un peu le sol et d'offrir une protection contre les insectes, la poussière et l'eau.

Un nomade, ça fait juste trouver un nouveau spot, mais un sédentaire, ça commence à investir dans son spot.

Traîner un gros matelas mou en tant que nomade, c'est juste pas optimal.

Mais si on considère que l'évolution de l'humain s'est majoritairement faite à travers un mode de vie nomade, ça devient intéressant de se questionner sur l'impact que peut avoir l'utilisation d'un lit moderne.

Mettons qu'on transpose l'histoire complète des homos sapiens (200 000 ans) sur l'équivalent d'une longue vie humaine (100 ans).

Appelons cet humain centenaire Samuel Sapiens.

Rosie-Woodcock-Evolution_1024w.png

10 000 ans dans un lit (le début de la sédentarité) sur 200 000 ans (l'âge de l'homo sapiens), c'est l'équivalent de 5 ans dans la vie de Samuel.

Samuel dort dans un semblant de lit depuis cinq ans.

Pis son lit est juste devenu confortable v'là genre 2 semaines (100 ans.)

Est-ce que Sam a mal dormi pendant 99 ans, 11 mois et 2 semaines? J'ai tendance à croire que non.

En fait, son corps est probablement fait pour dormir sur une surface semie-très-ferme.

On peut même se demander si Samuel dort de moins en moins bien. Surtout depuis qu'il a installé une télé dans sa chambre v'là genre une semaine (40 ans) et qu'il s'est créé un compte Instagram avant de se coucher hier soir (5 ans).

Pis ça, c'est sans considérer les ancêtres de Samuel, dont son oncle Ermenegilde Erectus qui a vécu pendant genre 1000 ans en dormant sur de la garnotte.

Rosie-Woodcock-Evolution_10241w.png

Bref, Samuel dort dans la grosse ouatte depuis tout récemment.

Mais c'est quoi l'impact de cette décision-là sur le sommeil de Samuel?

FUN FACTLe plus vieux matelas répertorié aurait 77 000 ans et était composé des feuilles d'une plante qui repoussait particulièrement les insectes. Il a été découvert au fond d'une grotte en Afrique du sud. Son propriétaire l'aurait brûlé à plusieurs reprises pour exterminer la vermine qu'il contenait, en s'assurant par la suite d'ajouter une nouvelle couche de feuillage frais. C'est vraiment wise (#sapiensAF). Le matelas était probablement utilisé par une famille d'humain qui avait des tendances plus sédentaires que nomades. Une tribu de petits smattes qui avaient trouvé un bon spot pour vivre.

Qu'est-ce qui arrive quand vous dormez dans la ouate

La ouate, ça peut être trop chaud

La température optimale pour dormir serait entre 16 et 20 °C. Si votre thermostat est ajusté à 20 °C, et que vous ajoutez une grosse pile de couvartes épaisses par dessus vous, bin votre température interne est probablement trop élevée, et votre sommeil en est probablement perturbé sans que vous en soyez conscient.

Ça peut faire en sorte que vous suez bin gros dans votre pyjama.

Pis comme on l'a vu pendant la semaine sans déodorants, les couvertes peuvent accélérer le processus de transpiration en empêchant la sueur de s'évaporer. Si votre sueur ne s'évapore pas, votre corps ne se refroidit pas. Donc vous suez à l'infini.

Pis vous vous déshydratez tranquillement dans la nuite. 

tired homer simpson GIF-downsized_large.gif

Ça peut aussi perturber la qualité de votre sommeil.

Vous parcourez de façon cyclique trois principales phases de sommeil durant la nuit, et elles ont toutes un rôle très important. Ça va être le sujet d'un autre article, mais pour le bien de votre cerveau, je vous conseille d'investir dans la qualité de vos dodos, surtout si vous aimez apprendre, pis devenir meilleur dans des affaires.

(Si vous ne pouvez ABSOLUMENT PAS ATTENDRE, je vous conseille de lire ce livre-là.)

Pour ce qui est de l'atmosphère de votre chambre à coucher, pensez "grotte".

Sombre. Silencieux. Frais.

La ouatte, ça peut être trop mou

Dormir dans du trop mou serait 1000 fois pire que de dormir sur du trop dur.

"Vince... Es-tu en train de sortir des faits de ton chapeau?"

Noui.

Parce que les experts semblent s'entendre pour dire qu'un matelas plutôt ferme serait mieux qu'un matelas plutôt mou.

Il y a un manque flagrant de recherches (non financées par les compagnies de matelas) sur la mollesse que devrait avoir votre lit, mais encore une fois, si on considère Samuel Sapiens, on a simplement pas évolué pour dormir sur du mou.

On aime le mou, mais notre corps aurait besoin de ferme.

FUN FACT: Un matelas très peu matelassé serait suggéré par les médecins pour vaincre les maux de dos chroniques... C'tu juste moi qui trouve ce fait-là quand même cocasse?

Notre squelette et nos articulations auraient un rôle à jouer dans le support de notre corps pendant la nuit, et un matelas mou aurait tendance à répartir notre poids de façon uniforme et peu naturelle sur tout notre corps.

hell yeah yes GIF-downsized_large.gif

En fait, de la même façon, on commence tout juste à découvrir l'impact que peut avoir une paire de souliers confortable sur la santé de nos pieds et sur notre motricité.

Quand on enveloppe le corps dans du confort, il arrête d'investir dans sa résilience. Dans ce cas-ci, dans la résilience de ses os, de ses articulations et de ses muscles.

Trop de support, c'est comme pas assez. En fait, à long terme, c'est probablement pire.

On s'en reparle pendant la semaine sans souliers.

#lefermecestlenouveaumou

La ouatte, ça peut être trop toxique

Vous passez le tier de votre vie couché sur un matelas et enrobé dans des couvertes.

En gros, votre lit est probablement la chose avec laquelle votre peau est la plus en contact chaque jour.

Ça pis vos bobettes.

Donc un peu pour les mêmes raisons que je vous suggère de porter une attention particulière au déodorant et au shampoing que vous utilisez, je vous conseille de bien choisir votre matelas, vos couvertures et votre oreiller.

Parce que votre peau peut malheureusement absorber une partie des produits chimiques qui sont utilisés dans la production de toutes ces belles choses-là. Et ça peut affecter votre santé.

Un bon exemple est celui des produits ignifuges avec lesquelles on badigeonnait auparavant les textiles.

Des choses qui brûlent moins facilement, c'est nice non?

Oui, mais pas si ça affecte les capacités cognitives de vos enfants.

steve brule what GIF-downsized_large.gif

On pourrait aussi commencer à parler du savon à lessive que vous utilisez, mais ça ne s'applique pas à votre matelas et à vos oreillers... Et je ne veux pas brûler les enfants par les deux bouts.

On s'en rejase pendant la semaine sans savon.


Le résultat de l'expérience

 Dormir sur le sol, c'est plus l'fun quand tu te fais un fort en couvertes.

Dormir sur le sol, c'est plus l'fun quand tu te fais un fort en couvertes.

Pour de vrai, les premières nuits ont été désagréables.

La première choses que j'ai remarqué, c'est que le sol exerçait des points de pression pas cool sur certaines régions de mon corps.

Plus précisément, quand je me couchais sur le dos, je sentais une pression sur le derrière de ma tête, sur mes omoplates, sur mon coccyx et sur mes talons.

Mon corps tenait vraiment à souligner qu'il avait de la difficulté à comprendre ce que j'essayais de faire.

J'pensais j'allais mourir.

spinning GIF-downsized_large.gif

En fait, la première fois, je me suis dit à moi-même: "Bin voyons donc... c'est juste impossible de trouver son confort sur une surface aussi dure... C'est clair que je vais pu jamais dormir... Ou que je vais faire les pires cauchemars de l'histoire de l'humanité... Ou que je vais avoir mal par-tout demain... Mon corps va être en morceaux..."

Pis après... Bin je me suis endormi.

Heureusement, je suis quelqu'un qui a rarement de la difficulté à tomber dans les bras de Morphée. J'pas mal certain que je pourrais m'inscrire à une compétition de ça, pis genre avoir un podium. #tokyo2020

Mais bon... l'affaire c'est que j'ai fini par me réveiller pendant la nuit.

Habituellement, quand je dors dans d'la ouate, j'me retourne, pis j'me rendors immédiatement.

Easy-peasy.

Mais j'vous le dis tout de suite: se retourner quand on est couché sur un plancher de bois franc, ce n'est pas la même game. Les points de contact avec le sol changent drastiquement, et vous devez retrouver votre confort. Surtout au début.

Bref, je sortais de mon sommeil plus régulièrement et plus longtemps.

Par cooooooontre...

Ça va maintenant faire presque trois semaines que j'ai commencé l'expérience, et c'est devenu quasiment aussi facile et confortable que de dormir dans un lit.

C'est honnêtement bizarre de l'écrire, parce que je pensais initialement que je n'allais jamais m'habituer, ou que ça allait prendre vraiment beaucoup de temps.

confused trailer park boys GIF-downsized_large.gif

Mais faut croire le corps humain est vraiment bon pour s'adapter.

Pis c'est un peu pour ça que j'ai décidé de continuer l'expérience. Ça devenait de plus en plus facile chaque jour.

Je ne sens (presque) plus de points de pression.

Je me réveille moins souvent.

Je m'endors plus vite.

Et étrangement, je me sens vraiment bien quand je me réveille le matin.

Pour être honnête, c'est comme si quelqu'un me massait pendant la nuit. Je suis très détendu musculairement chaque matin. Ça doit venir du fait que mes os sont maintenant beaucoup plus impliqués dans le support de mon corps pendant la nuit, et que ça donne un break à mes muscles. <- (J'sais pas si c'est ça, mais c'est comme ça que je le feel.)

C'est un peu le même feeling que de commencer à s'entraîner musculairement: la première fois, tu te demandes vraiment comment tu vas passer au travers, pis t'es raqué pendant trois jours... Mais plus tu le fais, plus c'est facile, et plus ça fait carrément du bien. Comme si ton corps en avait besoin.

(Si ça fait trois semaines que vous venez me masser en secret pendant la nuit, c'est le moment de le dire.)

creep GIF-downsized_large.gif

Mais pour de vrai, si c'est possible de bien, voir même de mieux dormir en réduisant le mou de son lit, ça remet beaucoup de choses en perspective.

En fait, 52 Ramasse me fait réaliser que notre santé est le résultat de notre capacité à résister au confort. Résister au confort d'une chaise et de l'immobilité... Résister au confort de la nourriture hyper-transformée pleine de sucre... Et résister au confort offert par un gros tas de mou super doux.

Veut veut pas, la croissance, ça vient avec une bonne dose d'inconfort, pis y'a pas de raccourci.

Pour ce qui est de ma relation avec mon "lit", je vais définitivement continuer l'expérience et accumuler les nuits sur mon tapis de yoga. Je suis vraiment curieux de voir comment ça va influencer mon sommeil.

J'ai aussi hâte de voir si ça va affecter ma capacité à bien dormir sur un matelas moderne.

À suivre...

Pour ce qui est du long terme, je dois avouer que j'adore le concept du futon japonais.

En gros, c'est un matelas relativement mince (shikibuton) placé directement sur le plancher. Un espèce de mélange entre un matelas et un tapis de yoga. Genre une grosse couverte.

51NrGVkyPjL.png

C'est préférable d'utiliser un tatami sous le shikibuton pour réduire l'humidité et les chances de moisissures sous le matelas s'il est placé directement sur le sol .

C'est aussi possible d'utiliser une base de lit adaptée pour aérer l'espace entre le sol et le matelas... mais là, vous vous retrouvez simplement ave une version un peu plus ferme d'un lit plutôt conventionnel.

Ce que je trouve magique avec la première option, c'est que vous pouvez rapidement plier votre lit au complet, et le mettre de côté dans un garde-robe.

Pis là... bin vous avez une pièce vide que vous pouvez utiliser pour autre chose...

kids rodeo GIF-downsized_large.gif

FUN FACT: Katy Bowman et sa famille dorment tous ensemble dans une chambre commune en utilisant des shikibutons. J'sais pas comment ça se passe pour le sexy time, mais j'aime pas mal l'idée d'une pièce commune exclusivement réservée au dodo. Ils ont aussi une pièce avec des monkey bars et leur maison ne contient pas de chaises. J'aime les gens weird <3


Pas game d'essayer

Si vous lisez jusqu'ici, j'assume que le défi vous intéresse, ou que vous aimez bin gros les gifs.

Dans les deux cas, v'là comment vous pouvez tranquillement faire la transition vers un "lit" plus ferme, plus simple, et plus naturel (avec gifs.)

Je vous avertis, ça ne sera pas facile.

Vous allez devoir sortir de votre confort.

Voyez ça comme commencer à mieux manger... Ou comme décider d'être moins immobile... Ou comme arrêter d'utiliser du shampoing...

Ohkey, à bien y penser, je vous accorde qu'il n'y a probablement rien de confortable sur ce blogue-là.

Mais si la santé était confortable, tout le monde serait en santé.


- Attention -

Je ne vous conseille absolument pas de tenter la transition si vous avez des problèmes de santé.

Ce n'est définitivement pas une des premières choses que je vous suggère de faire si vous avez un petit mal de dos qui persiste.

Je vous conseille de voir un spécialiste de la santé.

Je suis juste un dude qui aime remettre les choses en question et faire des expériences.

Si vous développez des douleurs ou des courbatures pendant la transition, faites une pause.

Si ça persiste, consultez un spécialiste de la santé.


Niveau 1 - Changez de matelas si nécessaire

Si votre matelas creuse au milieu...

Ou si vous sentez les resorts dans votre dos...

Ou si il est plus vieux que vous...

Changez-le.

old-mattress-beautiful-mattress-of-old-mattress.png

Ok ok ok... vous pouvez commencer par le tourner de bord pour voir si l'autre côté est mieux (c'est une bonne habitude à prendre si vous souhaitez vraiment garder votre matelas).

Mais si c'est pas le cas...

Changez-le.

Un mauvais matelas, c'est pire que le plancher.

Vous passez le tier de votre vie à dormir, niaisez pas avec ça.

Niveau 2 - Changer de surface

Si vous ne voulez pas dormir directement sur le plancher, rien ne vous empêche de commencer à explorer d'autres surfaces moins molles.

Il n'y a pas vraiment de surface parfaite. Comme il n'y a pas de position parfaite.

Si vous avez déjà eu un chien, vous l'avez sûrement déjà regardé dormir en vous demandant:

"Mais comment y peut bin dormir à cet endroit-là... et dans cette position là..."

dog sleeping GIF-downsized_large.gif

Vous seriez surpris de voir à quel point vous êtes capable de dormir partout aussi. C'est juste une question d'habitude.

Donc pour vous "pratiquer" à être moins confortable, vous pouvez essayer de dormir sur des nouvelles surfaces.

Je dois avouer que j'avais probablement une longueur d'avance, parce qu'en tant qu'ambassadeur pour Participaction, j'ai passé 2017 à travailler sur la route et à dormir dans pleins de lits différents. À peu près 87 matelas différents en 1 an selon mes calculs.

Cette statistique-là est vraiment weird à dire.

Mais bon, c'est clairement la première étape si vous voulez faire la transition.

Essayez de dormir sur:

  • Le lit dans votre chambre d'ami

  • Votre divan

  • Votre matelas de camping

  • Vous voyez le genre

Vous pouvez aussi proposer un échange de matelas à votre coloc si vous en avez un.

Vous allez probablement dormir un peu tout croche au début, donc à essayer uniquement si vous souhaitez vous habituer à des surfaces plus fermes.

Si vous n'avez simplement pas d'autres surfaces à essayer... Bin passez directement au prochain niveau.

Niveau 3 - Rapprochez-vous du sol

Mettez votre base de lit de côté, et placez votre matelas directement sur le sol.

C'est principalement psychologique.

Mais bon... ça vous donne le temps de vendre votre ancien meuble si vous êtes vraiment all-in.

BONUS: Vous n'aurez plus jamais besoin de tables de chevet.

Par la suite, vous pouvez tranquillement vous rapprocher du sol. Vous pouvez le faire par le biais d'un matelas plus mince ou en superposant des choses molles, comme des couvertes.

Essayez de vous rapprocher graduellement du sol en amincissant votre nouveau lit. Allez-y aussi progressivement que possible. Je ne vous conseille pas de switcher directement à un tapis de yoga... C'est un peu rough.

Après ça, il vous reste juste à tester votre limite (ou de voir si elle existe)

NOTE: Je vous conseille de faire la même chose avec votre oreiller. Au lieu de la lancer par la fenêtre, commencez par la remplacer par une couverte pliée. Au fur et à mesure que vous vous habituez, dépliez la couverte pour amincir votre "oreiller". Vous n'avez pas besoin d'un oreiller, surtout si vous dormez sur le dos ou sur le ventre. Perso, j'expérimente encore différentes positions pour dormir sur le côté sans oreiller, mais c'est moins facile.

Niveau 4 - Faites des siestes sur le sol

Ça va être moins fâchant si vous vous réveillez après 20 minutes.

En plus, votre corps va tranquillement s'habituer à une surface plus dure.

C'est autour de cette étape-là que les gens vont commencer à vous trouver vraiment weird.

Enjoy!

Niveau 5 - Dormez sur le sol

sol.gif

Si vous atteignez ce niveau, j'aimerais VRAIMENT qu'on jase pour discuter de votre transition et de l'impact que ça a eu sur votre bien-être.

Envoyez-moi un message si vous êtes game.

Sur ce, je vous souhaite un bonne nuit bien ferme.


Lectures supplémentaires:

52 RamasseVince Simar