Passer une semaine sans bobettes (ou décider de prendre sa fourche en main)

Rafikiblog-180418-1.jpg

Avant de commencer

Aussi loin que je me rappelle, j'ai toujours porté des bobettes.

En fait, je réalise en écrivant ça que je ne me souviens absolument pas d'avoir porté des couches dans ma vie... Je veux dire, je suis pas mal certain que c'est arrivé, mais j'ai un total de zéro souvenir associé à cette sensation-là.

Dommage.

Zéro souvenir associé à un changement de couche nonplus.

... 

C'est peut-être mieux comme ça.

Je ne me souviens même pas d'avoir porté des vrais de vrais bobettes... Genre des comme ça:

Juste des boxers... à perte de mémoire...

Mais de la même façon, je ne me souviens pas d'avoir remis en question cette habitude-là auparavant. Je porte des bobettes... parce que j'ai toujours porté des bobettes.

C'est genre... transmis de génération en génération... 

Ou plutôt, de fourche en fourche.

Mais pourquoi est-ce qu'on porte des bobettes?

Est-ce que c'est essentiel? Et c'est quoi l'impact de cette décision-là?

Pour le savoir, j'ai coupé les bobettes pendant une semaine.

#semainesansbobettes


Les règles de la semaine sans bobettes

  • Pas de bobettes.

  • Pas de boxers.

  • Pas de string.

  • En gros, une semaine commando.


Qu'est-ce qui arrive quand vous décidez d'enfiler des bobettes?

Vous souvenez-vous de Samuel Sapiens?

On en parlé dans le recap de la semaine sans lit.

En gros, Samuel Sapiens est un être humain centenaire qui représente l'homme moderne depuis le début approximatif de son histoire (l'homo sapiens depuis 200 000 ans.)

Donc si on fait le calcul, 1 an dans la vie de Samuel, c'est 2 000 ans pour l'homme et la femme moderne (ça c'est toué pis moué).

Samuel.png

Si on tient vraiment à remettre en question tout ce qui est essentiel dans notre vie,  je trouve ça super intéressant de considérer le contexte de nos ancêtres, et par le fait même, la vie weird de Samuel Sapiens (en gardant en tête qu'il n'est que la pointe d'une évolution longue de plusieurs millions d'années.)

Ceci étant dit, les premières bobettes de Sam seraient apparues dans son tiroir du haut v'là environ 4 ans (7 000 ans)... Donc un peu comme pour les lits, ça daterait du début de la sédentarité.

En d'autres mots, pendant ses 100 années d'existence, Samuel a été commando pendant environ 96 ans.

Mais bon... C'est difficile d'identifier une période pécise, parce qu'une paire de bobettes, ça se décompose relativement vite.

J'sens que j'peux affirmer avec confiance que 100% des gars ont déjà eu (ou ont présentement) dans leur garde-robe une vieille paire de boxers qui ressemble plus à des shorts de momie qu'autre chose. 

J'veux dire... Si l'élastique est slack et que la fourche est trouée après 5 ans... j'veux même pas imaginer à quoi ressemblerait une paire de caleçons vieille de 7 000 ans!

FUN FACT: J'ai essayé de trouver une image de vieilles bobettes pour le gag, mais j'ai été tellement dégoûté par les résultats de recherche Google, que j'ai annulé le projet. Assurez-vous d'activer le "SafeSearch" si vous décidez de chercher des images louches pour une joke.

BREF!

Pendant très, très longtemps, Samuel était commando

En fait non, il était probablement tout nu...

Parce que si on considère que les sous-vêtements se portent sous les vêtements, on peut en conclure que les bobettes sont probablement arrivées après les vêtements conventionnels. 

Détective Vince, pour vous servir.

Donc, à un certain point, pour des raisons qu'on va explorer, Samuel a décidé d'ajouter une couche de tissu entre ses parties intimes et ses pantalons.

Pis à un autre certain point (v'là environ 20 jours dans la vie de Sam), quelqu'un a commencé à faire bin de l'argent avec ça.

Et maintenant, c'est normal de se squeezer la fourche dans du tissu.

Mais qu'est-ce qui arrive quand vous décidez de vous squeezer la fourche dans du tissu?

Votre fourche peut devenir trop chaude

Des bobettes trop enveloppantes, ça peut affecter la capacité de votre corps à se rafraîchir par lui-même

En fait, c'est vrai pour tout ce qui entre en contact avec votre peau. Si quelque chose bloque vos glandes sudoripares, votre sueur ne peut pas s'évaporer, et votre corps ne peut pas abaisser sa température naturellement.

Faque vous vous retrouvez avec la fourche mouillée... 

Au grand plaisir des bactéries qui puent!

FUN FACT:  Humidité + chaleur + noirceur + nourriture (sueur/peaux mortes/jus de fourche) = Une oasis à bactéries. C'est un processus semblable qui donne une douce fragrance animale à vos t'sours de bras et à vos souliers.

Donc des bobettes, c'est un peu un piège à bactéries.

Untitled-1.png

Mais bon, il suffit de changer (et de laver) vos sous-vêtements régulièrement pour corriger la situation.

Disons juste que votre oasis serait plus facile à gérer si vous pouviez la laisser sécher au soleil toute la journée. #sapiensAF

Mais au grand déplaisir de Samuel, c'est pu tant accepté socialement.

Pour vous mesdames, ça s'arrête pas mal icitte...

Mais pas pour vous messieurs, parce que vos organes génitaux pendouillent à l'extérieur de votre corps.

Et contrairement à ce qu'on pourrait penser, c'est pas juste parce que c'est drôle.

C'est aussi parce que la température optimale pour créer des spermatozoïdes est légèrement plus basse que celle du corps humain (qui est normalement autour de 37° Celsius).

Donc pour maintenir votre sac à la température parfaite, et créer des spermo-amis en santé, votre corps ajuste constamment la distance entre vos testicules et votre fourche en fonction de la température externe. Parce que plus vos testicules sont près de votre corps, plus elles peuvent profiter de sa chaleur.

Quand il fait froid, votre paquet monte, et quand il fait chaud, votre paquet descend

C'est super intelligent comme système... Jusqu'à ce que vous décidiez de squeezer votre fourche avec dans du tissu

Si la température est soudainement trop élevée, et que votre corps n'est pas en mesure de "dropper les balls", ça peut affecter votre production de spermatozoïdes.

Rien de majeur, mais ça peut jouer dans l'équation si vous souhaitez créer des minis-humains.

NOTE: Ce n'est pas un moyen de contraception. L'effet n'est pas absolu, mais il existe. Que j'en vois pas un se réchauffer les gosses avec un séchoir à cheveux avant une date.

Votre fourche peut devenir trop irritée

Parce qu'une fois encore, c'est difficile de ne pas inclure la qualité de ce que vous consommez dans l'équation de votre santé.

Si vos sous-vêtements sont fait d'un tissu louche moulant, ça peut être irritant pour votre fourche.

Je sais.

Vous aimez bin gros vos bobettes de Superman, surtout au bas prix de 5$ pour un paquet de 12... Mais c'est probablement parce que vous ignorez complètement dans quelles conditions elles ont été confectionnées... Ou encore quels produits ont été utilisés dans le processus.

Bref, c'est préférable de ne pas acheter des bobettes sur un coup de tête.

En fait, j'irais même jusqu'à dire que c'est LE vêtement auquel vous devriez porter la plus grande attention.

Vous utilisez probablement des bobettes 24 heures par jour, 7 jours par semaine

Vous collez ces affaires-là sur vos organes génitaux quotidiennement.

Vous ne devriez pas niaiser avec ça.

NOTE: À partir de maintenant, pour absolument tout ce que vous achetez, posez-vous la question: Est-ce que je collerais ça sur ma fourche? Ça devrait vous aider à faire des achats plus réfléchis... Et à avoir une coupe de fous rires, tout seul dans une rangée du IGA.

Et finalement, ne négligez pas le savon à lessive que vous utilisez nonplus, parce que votre peau absorbe une partie des molécules avec lesquelles elle entre en contact. C'est vrai pour les produits d'hygiène personnelle, mais aussi pour les produits nettoyants.

On en reparle pendant la semaine sans savon.

Votre fourche peut être trop supportée

Pour les gars, c'est agréable d'avoir un certain support au niveau du sac à plaisir.

Je ne dirais pas que c'est essentiel... Mais c'est plaisant.

En fait, les premiers jours sans bobettes sont un peu bizarres. On se sent drôlement libre et vulnérable. Et c'est encore plus étrange si vous faites des activités physiques intenses comme du saut à la corde ou de la course.

Mais on s'habitue, et ce n'est jamais vraiment douloureux.

NOTE: Si ça vous fait mal quand vous enlevez vos sous-vêtements, allez consulter. Genre maintenant.

Mais bon, malgré tout...

(toujours pour les messieurs)

Il ne faut pas oublier que votre corps possède déjà tout ce qu'il faut pour supporter naturellement votre poche. Si vous utilisez constamment un accessoire externe qui vous remonte les joyaux, votre corps va simplement arrêter d'investir dans sa capacité à le faire par lui-même.

Voyez-le comme un muscle que vous n'utilisez jamais...

Sauf que là, on parle de votre muscle de scrotum.

N'oubliez jamais que votre corps prend la forme de vos habitudes... faque si vous voulez pas avoir les gosses aux genoux pendant votre retraite, calmez-vous le support à fourche.


BONJOUR MESDAMES

J'aurais aimé aborder l'univers de la brassière, mais je me dis que ça serait plus crédible si une fille le faisait.

Disons que je vis très bien sans brassière depuis ma naissance, mais c'pas ça le point.

Bref, si tu lis ça et que t'es une fille, pas game de faire une semaine sans brassière. T'aurais ensuite pas mal carte blanche pour faire un recap là dessus.

Faut juste que tu me promettes de mettre bin des gifs dedans.


Vous fourche est moins fuyante

Il fut une époque où on se promenait à poil tout le temps.

Cette époque est définitivement terminée.

Et ça a ses bons côtés!

Mais ça fait aussi en sorte que vos liquides ont tendance à s'accumuler autour de votre jardin secret.

D'après moi, c'est principalement pour ça que Samuel Sapiens a décidé d'enfiler des bobettes. 

Un sous-vêtement, c'est drôlement plus facile à nettoyer qu'un sur-vêtements. 

En fait, une paire de bobettes, c'est littéralement une couche absorbante entre vos vêtements et vos parties intimes juteuses.

C'est simple: si vous ne portez pas de sous-vêtements, vos fuites de liquides (urine, liquide menstruel, sueur, résidu d’excréments, sperme, etc.) se retrouvent emprisonnées dans vos sur-vêtements.

NOTE: Je crois que c'est la section la moins romantique que j'ai écrit jusqu'à maintenant, tous recaps confondus.

Bref, à partir du moment où Samuel a commencé à porter des pantalons, l'idée d'ajouter des sous-vêtements à sa garde-robe devenait particulièrement intéressante.

Parce qu'on se le cachera pas, ses pantalons devaient sentir la charogne.

FUN FACT: On est les seuls animaux qui se torchent. Ça me fait demander si y'a quelque chose qui cloche avec notre diète, ou avec notre façon de faire un #2.


Le résultat de l'expérience

Mon niveau de confort dépendait du genre de vêtements que je portais, et de l'activité que je pratiquais.

Parce que lire un livre en sweat pants, c'est pas la même chose que de sauter à la corde dans des shorts.

NOTE: J'pas mal certain que j'ai traumatisé(/excité!?) quelques vieilles madames au gym.

Perso, même si le degré de confort était variable, j'ai trouvé l'expérience relativement facile. Disons que c'était beaucoup plus facile qu'une semaine sans soleil...

Parce que tsé... Ultimement... Tu fais juste pas porter de bobettes.

Malgré tout, et après avoir lu sur le sujet, je ne suis pas convaincu qu'opter pour un mode de vie sans bobettes soit réellement bénéfique. En tout cas, pas en gardant le reste de ma garde-robe.

En bout de ligne, c'est surtout hygiénique. Porter des bobettes, ça fait en sorte que je doive laver mes pantalons moins souvent.

Parce qu'en mode commando, une paire de pantalon, ça se salit plus vite de l'intérieur que de l'extérieur.

Tsé quand on parlait de gestion des liquides... Bin c'est ça.

Dans ce sens-là, si vous êtes du genre à garocher vos pantalons dans le panier à lavage après les avoir porté une seule fois, j'ai le plaisir de vous annoncer que vous n'avez pas vraiment besoin d'investir dans des sous-vêtements.

Sauf si vos pantalons sont en cuir moulant... Dans ce cas-là, votre peau va apprécier l'ajout de bobettes. Vraiment.

Parce que sans bobettes, vos parties intimes frottent directement sur la prochaine couche de vêtements, et ça peut être particulièrement irritant.

Si vous êtes comme moi, et que vous portez vos pantalons jusqu'à ce que ça ne soit plus socialement acceptable de porter des pantalons dans un état aussi atroce, c'est une bonne idée d'investir dans des bonnes bobettes.

En fait, plus vous portez vos vêtements longtemps sans les laver, plus ça devient important.

Encore une fois, ça serait plus facile si on pouvait être nu en tout temps, mais c'est juste pas ça la vie.


Pas game de revoir la place des bobettes dans votre vie

Connaître ses bobettes

Une chose est certaine, la qualité de vos bobettes a un impact sur votre confort et sur la santé de vos parties intimes.

Point final.

Minimalement, je vous conseillerais d'investiguer un peu la qualité du tissu qui est utilisé dans la confection de vos dessous. Plus vous portez des bobettes souvent, plus ça devient important.

Généralement, le prix des bobettes est un bon indicateur, mais ce n'est pas infaillible. Assurez-vous de faire un minimum de vérifications

Perso, c'est le genre de choses que j'achète en ligne.

Je ne connais pas la réalité de la gent féminine, mais pour un gars, acheter des bobettes, ça revient pas mal à choisir une taille. Pis c'est facile à faire sur un site web.

V'là 3 ans, j'ai acheté 10 paires de "boxers ajustés" (ou "boxer briefs") sur ce site-là.

Encore à ce jour, ça reste dans les meilleurs achats que j'ai fait de ma vie. La qualité du tissu est impressionnante et elles sont encore portables. 

Et ça, même après plusieurs centaines d'heures de hiking.

Je suis certain que ce n'est pas la seule compagnie du genre, mais c'est celle que je suis à l'aise de conseiller. Je n'ai aucun lien avec eux, j'aime juste leurs produits.

Si vous connaissez une autre compagnie digne de mention, pas game de la partager à travers un commentaire.

Si vous êtes un dude, essayez d'opter pour des bobettes pas trop ajustées

Perso, je vais éventuellement remplacer ma collection par ce modèle-là.

Question de donner du lousse à mes gonades.

Savoir quand porter des bobettes

Ce que j'ai découvert pendant la semaine sans bobettes, c'est qu'il y a des moments pour être commando, et des moments pour porter des bobettes.

Par exemple, vous n'avez pas besoin de sous vêtements pendant la nuit.

Par contre, le gym sans bobettes, c'est moyen.

En fait, l'activité physique plutôt intense sans bobettes, c'est moyen

Mais à ce qui parait, faire du yoga ou de l'escalade sans sous-vêtements, ça offre une expérience sensorielle différente.

En fait, si vous découvrez d'autres activités commando-friendly, pas game de les partager en commentaire.

Ceci étant dit, je n'essayerai pas de vous convaincre d'être commando en tout temps, parce que je ne suis même pas convaincu moi-même que ce soit optimal.

Ça dépend du genre de vêtements que vous portez, de votre environnement et des activités que vous pratiquez.

Par contre, des milliers de personnes vivent un quotidien bobettes-free, et ne jurent que par ça.

Rendu là, c'est à vous de voir.

Rien de vous empêche d'essayer pendant une semaine, juste pour wouère...

52 RamasseVince Simar