Couper le shampoing (Ou donner un break à son huile de tête)

Rafikiblog-2018-1-3.jpg

La première question à se poser c'est:

"Veux-tu bin me dire comment ça se fait qu'on utilise du shampoing dans vie!?"

C'est une pas pire question. Surtout que le concept même du shampoing existe depuis juste une centaine d'années... et que l'homo sapiens a environ 200 000 ans. Ça fait beaucoup d'années sans shampoing mettons.

giphy.gif

Le shampoing

En gros, l'objectif premier du shampoing, c'est de vous nettoyer le cuir chevelu et les 150 000 cheveux qui le composent.

Il le fait en retirant le "pas propre."

Mais encore là, faut se demander ce qu'il y a de vraiment pas propre sur notre tête et pourquoi c'était pas vraiment un problème avant les années 1920.

Pas propre #1: La saleté

Ouuuuuuin...

À moins que votre passe temps favori soit particulièrement salissant, ça devrait pas être un problème. En plus, la majorité des saletés peuvent être retirées avec un simple rinçage à l'eau chaude.

À titre comparatif, dans certains pays, on se torche en se rinçant le péteux à l'eau tiède.

Je l'sais parce que j'ai voyagé en Inde pendant 3 mois, pi une première fois sans papier de toilette, ça s'oublie pas...

giphy (1).gif

Pourtant, on ne m'a jamais donné un shampoing de craque pour finir le travail, et mon "no man's land" était, malgré tout, en santé.

Pas propre #2: Les odeurs

Encore une fois, tout dépend de ce que vous faites durant la journée. Si vous travaillez dans un environnement particulièrement odorant, je peux comprendre que la douce odeur de brise océanique accompagnant votre shampoing est la bienvenue.

Parce que oui, vos cheveux vont absorber les odeurs de l'environnement dans lequel vous êtes. N'importe qui qui travaille près d'une friteuse pourrait vous le confirmer.

Les fumeurs aussi d'ailleurs.

Si votre environnement est chill, vos cheveux vont simplement sentir les cheveux.

Si l'odeur de vos cheveux vous dégoûte profondément, une huile essentielle peut régler la situation.

Pas propre #3: Les pellicules

Votre peau se renouvelle constamment.

En fait, vous perdez une quantité impressionnante de peau morte chaque jour, et c'est normal. Près de 30 000 cellules de peau morte par minute pour être plus précis. Ça donne environ 9 kilos de peau morte par année. C'est le poids de 2 bébés naissants.

J'aimerais être capable de mieux assumer une joke de bébé mort.

Par contre, quand on perd de la peau en mottons, c'est plus inquiétant. Ça indique souvent un problème autre qu'un manque de propreté, comme pour l'eczéma, les coups de soleil ou les infections.

Il semblerait même que la présence de pellicules pourrait être associée à une mauvaise alimentation ou à un environnement particulièrement stressant. C'est définitivement un signe que quelque chose ne va pas dans vos habitudes.

Par coooooontre...

Même si un manque d'hygiène n'est pas nécessairement la cause première des pellicules, ça peut faire escalader le problème en nourrissant une infection bactérienne ou une mycose (infection à champignons).

Turns out que de la peau morte, c'est un repas très nourrissant pour une bactérie ou un champignon. Si vous avez le cuir chevelu qui pique, c'est mauvais signe.

C'est donc important de retirer les pellicules du cuir chevelu, mais ce qui est encore plus important, c'est d'en trouver la cause. Un dermatologue peut vous aider à identifier le problème, mais je commencerais par diminuer ma consommation de shampoing, parce que LA principale source de pellicules, c'est un cuir chevelu sec.

Donc, prochain point.

4 - Le sebum

C'est là qu'on tombe dans le vif du sujet.

Chacun de vos cheveux pousse dans un follicule pileux. 

220px-Hair_follicle-fr.svg.png

On y retrouve la racine du cheveux, mais aussi des glandes sébacées. Elles ont comme objectif de produire une substance graisseuse qu'on appelle le sebum. En fait, son nom vient du mot latin pour "suif" (AKA du gras animal.)

La fonction première du sebum est de prévenir l'assèchement du cuir chevelu, mais il offre aussi une protection contre les envahisseurs bactériens. Il contient également beaucoup de vitamine E et aurait un effet anti-vieillissement.

En gros, c'est ce qui garde notre cuir chevelu en santé, et ça a fonctionné pendant des dizaines de milliers d'années.

Jusqu'en 1920.

FUN FACT: la vitamine D (la vitamine soleil) stimulerait la production de sebum. Ce qui fait du sens, parce que le soleil assèche les cheveux. Si vous avez les cheveux particulièrement secs, vous manquez peut-être de vitamine D.

L'impact du shampoing

Donc le shampoing a comme objectif de vous nettoyer les cheveux en retirant les saletés, les pellicules et le surplus de sebum, le tout en vous donnant une petite odeur de rosée printanière.

Évidemment, je parle ici du shampoing en général. Il existe une multitude de types de shampoing qui vont avoir des objectifs plus précis (genre un shampoing pour hommes avec cheveux roux et bouclés qui ont un problème de pellicules et qui sont en quête de volume... y'en a vraiment pour tous les goûts tsé.)

Mais l'ensemble des shampoings ont le même objectif, enlever le pas propre.

Le problème, c'est qu'en retirant votre sébum naturel (qu'il considère comme du pas propre), le shampoing assèche votre cuir chevelu.

Mais votre cuir-chevelu, c'est pas un cave.

Il va détecter ladite sécheresse, et va se mettre à produire du suif de tête intensivement.

Je sens que cette phrase-là va souvent apparaître dans le blogue (voir la semaine sans café), mais votre corps fini toujours par normaliser ce que vous faites. Dans ce cas-ci, il va produire plus de sebum pour compenser. Ça va être sa nouvelle norme.

"Yo, je sais pas ce qu'il fait, mais y'a constamment le crâne comme le Sahara en lendemain de veille. M'en va l'aider autant que j'peux." - Votre cuir chevelu

Donc si vous utilisez du shampoing depuis toujours, vous surproduisez du sebum depuis toujours.

Ça explique pourquoi, quand vous arrêtez d'utiliser du shampoing, vous vous retrouvez avec une boule de suif su'a tête.

RAPPEL: Votre sebum contient, entre autre, de la vitamine E et des antioxydants. Se débarrasser quotidiennement du sebum, c'est aussi se débarrasser quotidiennement de tout ce qu'il contient.

Le revitalisant

Le rôle du revitalisant, c'est de "revitaliser" vos cheveux.

Revitaliser: donner une nouvelle vigueur à des tissus organiques.

On l'utilise habituellement après le shampoing pour réhydrater les cheveux (parce que tsé... y'a genre pu de sebum) et lui donner du volume.

Donc on sèche les cheveux avec le shampoing, et on le réhydrate avec le revitalisant. Dans un sens, on remplace le sebum naturel par un sebum artificiel.

C'est p't-être juste moué, mais me semble qu'on peut simplifier ça.

Dans le meilleur des mondes, votre sébum couvre l'entièreté de votre chevelure de façon saine, et c'est un peu ce qui arrive après un certain temps sans shampoing. Par contre, c'est le cuir chevelu (votre peau) qui produit le sebum, pas vos cheveux. Donc si vous coupez le shampoing, vous devez aider votre cuir chevelu à réhydrater toute votre crinière, de la base du cheveu à sa pointe. Sinon, vous allez juste avoir le fond de la tête bin gras.

Vous pouvez utiliser du revitalisant, sur la pointe de vos cheveux (PAS SUR LE CUIR CHEVELU) pour équilibrer tout ça en attendant que le sebum fasse son chemin.

Perso, la meilleure façon que j'ai trouvé pour étendre le sébum du cuir chevelu jusqu'aux pointes, c'est d'utiliser un peigne ou une brosse sous la douche. Vous gardez votre tête sous l'eau, et vous peignez pendant 5 minutes.

Ohkey.

J'vous averti, si vous droppez soudainement le shampoing, vous allez peigner bin du sebum. Il va même en avoir sur votre peigne. Essayez de ne pas vomir dans votre bouche, et faites juste rincer l'peigne. Ça sera pas comme ça pour toujours. Votre cuir chevelu est juste confus.

TRUC - Une alternative est d'utiliser de l'huile de coco (modérément) sur la pointe de vos cheveux.

Modérément (PAS SUR LE CUIR CHEVELU.)

Les techniques

Dans l'optique de vous aider à faire un pas dans la bonne direction, j'ai élaboré quelques techniques pour revoir la place du shampoing dans votre vie:

1 - La technique grano

giphy (3).gif

Je peux très bien comprendre que c'est difficile de faire ses adieux au shampoing, surtout quand on a les cheveux longs. Donc si vous décidez de garder le shampoing dans votre vie pour l'instant, je vous conseille de vous concentrer sur la qualité et sur l'aspect plus simple et naturel des ingrédients qu'il contient.

Entre-autre parce que votre peau absorbe une partie des produits avec lesquels elle entre en contact. Voulez-vous avoir des phtalates sur la nuque? Pas moi.

Mais aussi parce qu'en moyenne, plus la liste d'ingrédients est longue et compliquée, plus la création du produit a été énergivore.

Donc sauvez la planète et votre nuque à travers votre consommation de shampoing.

Je vous conseille d'en profiter pour essayer des alternatives simples et naturelles d'ici comme ce shampoing en barre.

BONUS - Essayez de faire votre propre shampoing! (Restez prudent par contre, les recettes maisons peuvent fragiliser vos cheveux. Faites vos recherches.)

2 - La technique du procrastinateur

giphy (4).gif

Facile.

Il suffit simplement de constamment repousser l'utilisation de votre shampoing. That's it.

Vous êtes dû, mais vous avez rien de prévu de toute la journée? Remettez ça à demain.

Vous êtes dû, mais vous prévoyez porter une tuque non-stop? Remettez ça à demain.

Vous êtes dû, mais vous êtes écœuré d'acheter du shampoing? Remettez ça à demain.

BONUS - Notez votre record de jours consécutifs sans shampoing, et essayez de le battre. Montrez ça à votre mère pour la dégoûter.

3 - La technique du soldat

giphy (5).gif

C'est la technique que j'ai personnellement choisi... sans trop le savoir.

Rasez-vous les cheveux avec un clipper, et laissez tout ça repousser sans utiliser de shampoing... Utilisez seulement de l'eau froide à 4H00 du matin avant d'aller ramper dans d'la bouette, en chest sous des barbelés.

Vos cheveux poussant à un rythme de 1 cm par mois, ça vous donne un bon 6 mois sans shampoing avant d'avoir des cheveux semi-long.

(C'est très subjectif, je sais.)

Votre production de sébum devrait être un peu plus normal d'ici-là.

BONUS - Donner vos cheveux à une bonne cause.

4 - La technique "donnez au suivant"

giphy (6).gif

Vous avez un enfant ou prévoyez en avoir un? Je vous conseillerais de ne pas lui lavez les cheveux avec du shampoing, ever. Il grandira en harmonie avec ses glandes sébacés et il s’habituera à la texture naturelle de ses cheveux.

En plus, rien ne l'empêchera de commencer à utiliser du shampoing plus tard, mais ce sera sa décision.

BONUS - Ne lui coupez pas les cheveux nonplus et laissez le devenir le nouveau prophète des granos.

Conclusion

Si vous décidez de réduire, voir couper votre utilisation de shampoing, la texture de vos cheveux va changer. Vous devez faire une croix sur vos cheveux tel que vous les connaissiez.

Point final.

Et c'est pour cette raison bien précise que beaucoup de personnes abandonnent le mouvement "No-Poo" (pas de shampoing). Essayer de retrouver la même texture sans shampoing (et les autres produits qui l'accompagnent habituellement), c'est une quête sans fin.

La bonne nouvelle, c'est que vous allez peut-être préférer vos nouveaux cheveux une fois la période de transition passée.

En plus vous allez avoir un cuir chevelu plus en santé et vous allez sauver de l'argent, du temps, et du précieux sebum.

Personnellement, j'ai cru pendant longtemps que j'étais né avec un afro sec. J'ai donc coupé mes cheveux au clipper à chaque 2 semaines entre mon 14ième et mon 28ième anniversaire.

 
10845817_10153417481677037_8462396240872281046_o.jpg
 

Je réalise en écrivant ça que c'est la moitié de ma vie. No regrets. C'était beaucoup trop facile d'entretien.

Mais je les laisse pousser depuis cet été et je suis surpris de voir à quel point ils sont différents.

Pi j'aime ça.

Donc non, je ne vais pas réintroduire le shampoing dans ma vie, mais je suis vraiment content de connaître l'impact de cette décision-là.

J'espère que l'exploration de ce sujet-là vous aide aussi.

- Vince


52 RamasseVince Simar