Couper le déodorant (Ou décider de se frotter les aisselles avec du vinaigre)

Rafikiblog-2018-1-7.jpg

Vous le saviez peut-être pas, mais votre système digestif est rem-pli de bactéries. Ensemble, elles forment votre microbiome.

Croyez-le ou non, le nombre de bactéries dans votre microbiome serait au moins égal au nombre de cellules humaines dans votre corps... Dans un sens, vous êtes mi-bactérien, mi-humain... Pis là, on parle même pas des bactéries qui sont SUR votre corps.

Bon. Mettons que la majorité de la surface de votre peau est pas siii accueillante pour des bébittes... Elle est même un peu désertique... Mais votre corps a quand même son lot d'oasis invitante pour les bactéries.

Pis c'est pas moi qui le dit, c'est le National Geographic.

Les oasis en question seraient des régions de peau particulièrement humides, sombres, chaudes et nourrissantes.

Vous avez peut-être de la difficulté à comprendre en quoi certaines parties de votre peau peuvent être nourrissantes... Mais c'est parce que des peaux mortes, ça vous donne pas l'eau à la bouche.

En tout cas j'espère...

giphy-downsized-large.gif

Quand tous les ingrédients sont réunis au même endroit, ça créer une zone de rêve pour les bactéries, pis elles décident de rester, de chiller pis de puer.

FUN FACT: Ce que vous mangez peut influencer votre odeur corporelle. Les onions et l'ail font partie de la liste à cause de leur impact sur l'haleine, mais on y retrouve aussi la viande, le broccoli et la malbouffe.

Pourquoi vous puez

Votre peau contient deux types de glandes qui ont comme job de sécréter d'la sueur (AKA des glandes sudoripares.)

 https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/hyperhidrosis/multimedia/sweat-glands/img-20007980

https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/hyperhidrosis/multimedia/sweat-glands/img-20007980

Les glandes eccrines

Vous en avez carrément partout sur le corps, mais en plus grande quantité sous les pieds, sur les paumes et sur le front.

Si y'a d'la peau, y'a des glandes eccrines.

Heureusement, elles ne sécrètent que de l'eau et des électrolytes, donc rien de très nourrissant pour des bactéries.

FUN FACT: Parmis les électrolytes, on trouve du chlorure de sodium. C'est ça qui donne le petit goût salé miam miam.

Mais de l'eau salée, c'est pas suffisant pour créer une oasis bactérienne, donc votre corps ne va pas naturellement puer de ces endroits-là.

Par contre, certaines de vos habitudes peuvent réunir les ingrédients et stimuler la présence de petits amis.

Comme, par exemple, si vous aimez porter des souliers.

Mettre un soulier: entourer un ensemble de peaux morte avec de la noirceur, de l'humidité et de la chaleur.

Faque vous puez des pieds, mais c'est pas vraiment à cause d'la sueur de vos glandes eccrines.

La sueur ne fait que fournir la variable "humidité" à l'oasis bactérienne. Vous pourriez avoir le même résultat en mouillant vos pieds avant de mettre des bas. Perso, j'utilise ça pour sécher mes souliers quand j'les porte pas, et ça fonctionne quand même bien.

FUN FACT: Certaines des bactéries qui trippent sur vos t'sour de pieds sont dans la même famille que les bactéries qui trippent sur le fromage... Tsé, l'odeur de camembert quand vous enlevez vos bottes... Bin c'est vraiment la même odeur qu'un camembert. Bonne appétit.

Les glandes apocrines

Je sais pas pourquoi Wikipedia les appelle "faussement apocrines", pis personnellement, ça me gosse.

Sur mon blogue, je vais appeler ça des glandes apocrines, pis y'a rien que Wikipedia peut faire pour changer ça.

#jfaiscquejveux

giphy (4).gif

Elles sont présentes seulement dans quelques régions de votre corps, et elles sécrètent de la sueur par le biais de vos follicules pileux.

Shout-out à la semaine sans shampoing! (Même si y'a pas vraiment de ces glandes-là dans votre cuir chevelu)

Dans ce cas-ci, la sueur sécrétée contient également des protéines et des lipides...

C'qui gosse particulièrement, parce que ça nourrit les bactéries.

Et les bactéries, ça pue.

Vous aurez compris que c'est les glandes apocrines que vous avez en t'sour des bras...

Mais elles peuplent aussi vos mamelons, vos organes génitaux et comme le précise Wikipedia, le contour de votre anus. 

FUN FACTLes chevaux ont aussi des glandes apocrines, et font donc partie des animaux qui sentent le swing en t'sour des bras. J'suis pas certain pour le contour de leur anus par contre. Ça prendrait un expert.

Mais bon. Avant de vous beurrer ces endroits-là avec du déo, c'est bon de comprendre le processus de transpiration.

Pourquoi vous suez

Le message vient tout le temps de votre cerveau. Plus précisément de votre hypothalamus.

C'est lui qui décide, mais c'est tout le temps en réponse à un stimuli:

Vous suez quand vous êtes stressé

Dans le temps (v'là genre des milliers d'années), un stress était associé à un danger très, très réel.

Genre un lion qui a faim et qui zieute un de vos bébés.

De nos jours, c'est plus associé à une première date ou à un exposé oral...

giphy (3).gif

Donc quand votre inconscient rencontre "un danger", il prépare votre corps à fuir ou à combattre (tout dépendamment si le lion zieute votre bébé préféré ou non...)

Dans les deux cas, la préparation est la même: votre corps vous shoot un peu d'adrénaline pour vous préparer à l'action. Ça a comme effet de stimuler vos muscles et votre système cardio vasculaire.

Ce qui fait monter votre chaleur corporelle.

Ce qui vous fait transpirer.

Vous suez quand vous êtes malade

Pour rendre votre corps moins "confortable" aux yeux des intrus, votre hypothalamus va monter le chauffage en boostant votre métabolisme.

On appelle ça faire de la fièvre.

Étrangement, ça ne bloque absolument pas le mécanisme de transpiration de votre corps...

La température monte... Donc ça vous fait transpirer...

Weird, je sais...

Clairement un manque de communication...

Mais bon. J'imagine que l'but, c'est de faire sortir le méchant sans vous faire surchauffer.

FUN FACT: Le processus de transpiration peut être déclenché par une fausse sensation de chaleur, comme celle que cause la nourriture épicée.

Bref, vous suez quand vous avez chaud

Donc d'une certaine façon, vous suez tout le temps quand la température interne de votre corps passe la barre du 36-37˚C.

Ça arrive quand la température extérieure est très élevée, par exemple quand le soleil est particulièrement violent, mais aussi quand vous vous réchauffez de l'intérieur.

Comme par exemple quand vous activez vos muscles pendant un effort physique. Qui dit mouvement, dit création de chaleur par les mitochondries qui brisent de l'ATP dans vos cellules.

C'est ça qu'on dit me semble.

giphy (9).gif

FUN FACT: Les vêtements que vous portez pendant votre entrainement physique peuvent influencer votre doux parfum de gym. Pour limiter l'humidité sous les bras, optez pour un chandail qui respire beaucoup, qui sèche rapidement... Ou qui absorbe toute le jus?

NOTE: Je réalise en révisant l'article, qu'un chandail trop absorbant empêche le refroidissement de votre corps (vous allez comprendre pourquoi plus loin), et ça peut faire en sorte que vous suez plus abondamment. Votre corps veut juste se refroidir. Donc vous allez devoir vous hydrater en masse. Y'a rien de parfait faut croire.

La sueur créer un frette

Le but du processus de transpiration, c'est de vous refroidir.

Quand votre hypothalamus donne son call, vos glandes commencent à concentrer des électrolytes (le sel pis toute) dans leur cavité.

Quand la paroi est bin assaisonnée, un transfert d'eau se fait avec votre derme par osmose, est ça remplie tranquillement la glande.

Votre corps est composé à ~60% d'eau, donc ça prend pas grand chose.

NOTE: J'ai quand même été surpris d'apprendre que les glandes sudoripares ne contiennent pas d'eau en tout temps, et qu'elles se remplissent sur commande. Dans ma tête, elles étaient tout le temps prêtes à juter. 

À un certain point, y'a beaucoup d'eau dans la glande, et ça commence à déborder par en haut.

Ce qui créer une goutte d'eau salée sur votre peau.

Vous suez.

FUN FACT: Une partie de la glande réabsorbe les électrolytes pour les réutiliser dans le processus, ce qui fait que la sueur qui sort de votre peau est moins salée que la sueur dans vos glandes. Plus vous suez régulièrement, plus vos glandes sont bonnes pour récupérer les électrolytes, et moins vous en perdez dans le processus. Donc plus vous suez souvent, moins vous êtes salé.

Ohkey.

Ce qui va suivre a fait exploser mon cerveau.

Vous êtes prêts?

...

J'ai rien entendu: VOUS ÊTES PRÊTS?

....

Oooohkey.

La transpiration refroidit votre corps quand elle s'évapore.

giphy (5).gif

Ohkey. Je suis peut-être le seul qui capote en ce moment, mais quand j'ai lu ça, j'ai vu toute ma vie repasser devant mes yeux.

Toutes les fois où j'essuyais ma sueur, pis que je ne comprenais absolument pas pourquoi j'arrêtais juste pas de suer.

Toutes les fois où j'me réveillais dans la nuit, en plein mois de juillet, couvert de sueur, alors que j'utilisais simplement un ti drap full mince comme couverture.

Toutes les fois ou je suais abondement dans mes vêtements, mais sans jamais avoir vraaaaiment chaud...

Et bin ma sueur étais juste incapable de s'évaporer, donc mon corps n'arrivait pas à se refroidir, et je suais à l'infini.

Dans ma tête, c'était l'apparition de sueur qui baissait la température du corps... Mais non... C'est quand on la laisse disparaître par elle-même.

Ça veut dire que quand vous essuyez votre sueur, vous annulez le processus, et vous perdez plus d'eau.

#freeyoursweat

#letitbe

#wetisthenewcool

FUN FACT: Selon les conditions et votre génétique, vous pouvez perdre jusqu'à quatre litres d'eau par heure. Genre si vous courrez dans le Sahara en suit de ski-doo. Faites pas ça.

Donc LA lesson à retenir, c'est que la façon la plus efficace de laisser votre sueur s'évaporer, et par le fait même, de respecter le mécanisme naturel de thermorégulation de votre corps...

C'est en vous mettant à poils.

giphy (6).gif

À suivre pendant la semaine sans vêtements.

Prendre le contrôle de son oasis

Vous avez une coupe d'options qui s'offrent à vous pour diminuer les odeurs:

L'antisudorifique

Je sais pas trop ce qui s'est passé au début des années 1900, mais le monde ont vraiment commencé à puer pis à avoir les cheveux gras.

Ça, où on s'est créé des besoins.

Quand vous frottez de l'antisudorifique sur votre peau, ça créer des petits bouchons en simili-aluminium qui vous bouchent les pores, et par le fait même, vos glandes sudoripares.

Qui dit "pas de transpiration de glande apocrine" dit "pas d'eau pleine de bouffe à bactérie".

Ça rend vos t'sour de bras moins humides et moins nourrissants.

Par contre, au courant de la journée, les bouchons finissent par tomber, et c'est toujours à recommencer.

Pour un maximum de bloquage, c'est préférable d'appliquer l'antisudorifique sur la peau quand elle est complètement sèche. Donc à éviter directement en sortant de la douche.

Bon.

À ce qui parait, ça pourrait être cancérigène, mais comme pour la majorité des choses qui ont ce statut-là (genre votre cellulaire), y'a des gens qui capotent, pis d'autres non. Je serais surpris d'apprendre que ça ne fait ABSOLUMENT aucune différence, mais si vous fumez, ou si vous avez tendance à pogner des coups de soleil, je commencerais par gérer ces problèmes-là.

Une chose est certaine, c'est que ça peut causer des réactions cutanées. Si votre peau devient rouge ou irritée, essayez de couper l'antisudorifique.

L'alluminium contenu dans l'antisudorifique (l'affaire qui bouche vos glandes) aurait aussi un impact sur vos reins. Pas dramatique, mais c'est à éviter si vous avez déjà des problèmes avec ces organes-là.

Mon point de vue, c'est que j'éviterais de bloquer mes pores de peau.

Premièrement, parce que les pores en question auraient potentiellement d'autres fonctions, comme celle de diffuser des phéromones.

giphy (7).gif

Mais deuxièmement, parce que si votre corps est pas capable de se refroidir de cette façon-là, il va simplement trouver une autre façon d'le faire.

Ultimement, vous aller suer par d'autres glandes.

Mais je peux comprendre que c'est moins gênant de suer par des endroits qui puent moins.

Si vous suez de façon particulièrement abondante (hyperhidrose) depuis toujours, c'est probablement génétique. Si ça n'a pas toujours été le cas, ça peut être lié à un autre problème, comme une maladie chronique.

Ça pourrait valoir la peine de consulter un professionnel de la santé.

Chose que je ne suis pas.

NOTE: Pendant mes recherches, j'ai trouvé un antisudorifique qui offre une protection de sept jours. J'ai vraiment de la difficulté à croire que ça aurait zéro impact sur la santé.

Si après tout ça, vous avez juste pu l'goût de mettre de l'antisudorifique, il vous reste l'option du déodorant.

Le déodorant

Le but du déodorant, c'est de rendre votre t'sous de bras le moins habitable possible.

Ça peut être fait de plusieurs façon, comme par exemple en incluant de l'alcool ou des produits antibactériens dedans.

Par contre, ça peut aussi donner un avantage aux bactéries qui résistent bien à ses ingrédients-là, et faire en sorte qu'on doit constamment augmenter la dose ou changer les ingrédients pour garder le contrôle.

C'est un peu le même principe qui nous force à trouver un nouveau vaccin contre la grippe chaque année. Éliminer un virus ou des bactéries pour toujours, c'est vraiment difficile. C'est affaires-là évoluent juste trop vite.

Et finalement, comme pour le shampoing, votre antisudorifique/déodorant peut contenir un paquet de produits pas super bons. Sachant que la peau absorbe relativement bien les petites molécules, ça serait une bonne idée de rester prudent et de porter une attention particulière à la liste d'ingrédients.

Les alternatives hippie

Niveau 1

Vous achetez un déodorant avec des ingrédients plus "naturel".

Perso j'ai utilisé celui-là pendant vraiment longtemps.

NOTE: Je suis parti à rire tout seul quand j'ai vu qu'il était certifié sans gluten... Faut en prendre pis en laisser mettons...

deo.PNG

Mais vous pouvez aussi trouver des produits fait au Québec par du monde nice, comme ça et ça.

Niveau 2

Vous fabriquez votre propre déodorant.

Les recettes simples impliquent:

  1. Du bicarbonate de soude (pour assécher la peau)
  2. De l'huile de coco (pour la texture)
  3. Des huiles essentielles (pour les odeurs)

À ce niveau-là, vous connaissez très bien les ingrédients de votre déo... Parce que vous l'avez fait.

BONUS: Ça risque de vous coûter moins cher.

Niveau 3

Vous vous frottez du vinaigre de cidre de pomme sur les aisselles.

C'est pas des jokes.

J'ai essayé, pis dans mon cas, ça marche. J'avais juste zéro odeur de swing, même en fin de journée.

En plus, j'avais le t'sour de bras qui sentait la salade jardinière (pendant un bon 5 min.)

WIN-WIN?

Niveau 4

Bah rien...

Ça marche pour moi (en tout cas en hiver), mais je dois définitivement commencer ma journée avec une douche...

Surtout si je vais au gym...

Parce que j'ai eu des plaintes...

NOTE: Je vous conseille de trouver un nez de confiance pour valider cette technique-là. C'est parfois difficile de sentir sa propre odeur bactérienne, surtout quand on est dedans.

Mais si, comme moi, vous découvrez que c'est juste pas nécessaire. Vous devenez officiellement un hippie niveau 4.

giphy (8).gif

Conclusion

Chu peut-être juste mardeux, mais la semaine sans déo m'a fait réalisé que j'en avait juste pas besoin.

En tout cas, pas en plein milieu de l'hiver.

C'est vraiment weird de découvrir qu'on entretient une habitude qui sert à rien... 

Mais bon... Je vais garder les narines ouvertes au courant de l'année. J'ai hâte de voir si c'est juste une question de saison et de température.

J'ai l'impression que la qualité de ma diète joue beaucoup dans le résultat. Ça pourrait être intéressant de tester ça...

Anyway.

Après la semaine sans shampoing et la semaine sans déo, je commence à regarder mes autres produits d'hygiène d'un autre œil...

Est-ce que j'ai vraiment besoin d'un savon?

52 RamasseVince Simar